ilek, fournisseur de gaz vert 100% made in France renforce son offre biométhane pour les particuliers

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

ilek, fournisseur de gaz vert 100% made in France renforce son offre biométhane pour les particuliers

En étoffant son réseau grâce à la conclusion de nouveaux partenariats, la startup toulousaine à l’avant-garde de l’énergie en circuit-court, contribue à la dynamisation du marché en comptant plus de 15000 clients résidentiels ayant souscrit un contrat de gaz 100% vert. Depuis sa création, ilek a fait le pari ambitieux d’encourager les talents des entrepreneurs agricoles de demain qui valorisent leur territoire et transforment les déchets en ressources. Ces alliances constituent une première avancée stratégique sur la route du changement qu’engage ilek, qui devrait fédérer plus de 15 producteurs de biogaz d’ici la fin d’année. 

Le biogaz 100% propre et local, une énergie renouvelable d’avenir pour les particuliers !

Un contrat biométhane chez ilek, c’est l’équivalent de 2043 kg de CO2 économisés chaque année. C’est en encourageant le développement de cette filière prometteuse que l’entreprise compte parvenir à son objectif de faire économiser 600 000 tonnes de CO2*, grâce à ses clients gaz, d’ici 3 ans.

Le développement de la filière biogaz, promis à un bel avenir, sera un vecteur important du Green New Deal en France comme en Europe. C’est une conviction forte partagée par ilek, startup spécialisée dans l’énergie verte en circuit court et 1er fournisseur de biogaz 100% français sur le segment résidentiel, qui annonce aujourd’hui l’intégration de deux nouveaux fournisseurs de biogaz à son réseau. Le premier est basé à Benet en Vendée et le deuxième à Veigy-Foncenex en Haute-Savoie. En se lançant dans cette aventure, ces entrepreneurs du changement contribuent non seulement à diversifier leur activité mais participent aussi activement à la transition énergétique en produisant un gaz français local et renouvelable ayant un impact positif sur la réduction des émissions des gaz à effet de serre. Cette nouvelle filière, portée par ces agriculteurs visionnaires et engagés, est en train de prendre de l’ampleur dans le monde agricole.

« Chez ilek, nous avons fait le choix d’acheter notre énergie auprès de producteurs locaux et de source renouvelable uniquement. Ce positionnement unique 100% made in France, 100 % local, permet à nos clients de soutenir directement un producteur dans une logique vertueuse d’économie circulaire. Les français souhaitent de plus en plus connaître la chaîne de valeur et de production de l’énergie qui alimente leur foyer ; selon le dernier sondage Yougov, 85% d’entre eux veulent plus de transparence pour leur énergie, l’approvisionnement en biogaz va pleinement dans cette direction en conciliant sens et croissance » explique Rémy Companyo, cofondateur d’ilek.

«  Depuis que nous avons fondé ilek, nous sommes convaincus que la création d’un lien entre consommateurs et producteurs permettra de construire un modèle énergétique durable. Cela passe par un soutien direct à la filière biométhane, permettant une lecture simple pour le consommateur, et une juste rémunération pour le producteur », explique Julien Chardon, CEO d’ilek.

Zoom sur l’éco-projet de méthanisation de Veigy-Foncenex (Haute Savoie)

Une méthanisation à taille humaine à la ferme

Mis en service en 2017, le site de Veigy-Foncenex est composé d’une unité de méthanisation à la ferme où Loïc Detruche, qui a repris l’exploitation agricole familiale, traite majoritairement ses déchets (fumier et lisiers). Il traite environ 9 700 tonnes de matière organique dont 60% proviennent des effluents d’élevages et plus de 4 000 tonnes de co-substrats par année (pelouses, invendus de GMS et restes de repas). Sa ferme produit l’équivalent de 880 tonnes de compost issues de la méthanisation, qui servent d’engrais pour les cultures et sont valorisées en filière locale, soit l’équivalent de 800 foyers bénéficiant de cette énergie locale propre. Loïc a choisi de se lancer dans la méthanisation aux côtés d’ilek afin de réduire son empreinte écologique et de donner une seconde vie à ces « déchets » agricoles en produisant une énergie renouvelable et de l’engrais pour ses cultures. Il incarne par sa démarche responsable cette nouvelle génération d’entrepreneurs souhaitant changer le rapport à l’agriculture et qui ont, comme ilek, le goût de l’innovation.

«  En m’associant avec mes parents sur l’exploitation agricole en 2012, j’ai tout de suite réalisé des études pour voir si nous pouvions construire une unité de méthanisation agricole. L’objectif premier était de valoriser nos effluents d’élevage pour avoir un engrais naturel plus riche et ainsi réduire notre consommation d’engrais de synthèse. C’est chose faite avec une réduction de 70% de ces apports qui étaient réalisés sur nos prairies et céréales », indique Loïc Detruche, président de la SAS Meuhvelec basée à Veigy-Foncenex,

« Les économies engendrées par la production et la consommation de gaz vert sont considérables, plus de 225 g de CO2 par kWh produit et consommé. Un producteur de gaz renouvelable va en moyenne produire 20 GWh et donc faire économiser 4500 tonnes de CO2 chaque année. La durée de vie d’une unité étant de 20 ans, l’impact environnemental est donc significatif », ajoute Rémy Companyo, cofondateur d’ilek.

* Source ADEME, basée sur la consommation moyenne constaté des clients ilek.