Des barquettes alimentaires et leur film bio thermoscellable,
tous
naturels, sans plastique, biodégradables, recyclables et compostables

Certifiés « OK Compost Home », les barquettes alimentaires BIOPAP® et leur film bio thermoscellable sont naturels et technologiques, sans plastique, biodégradables, recyclables et compostables. L’entreprise italienne visionnaire BIOPAP® n’a pas attendu l’urgence climatique pour éco-concevoir, il y a déjà vingt ans, la solution alternative aux emballages alimentaires traditionnels à usage unique. BIOPAP® est actuellement très présent et actif en France et de manière très large à l’International, auprès de multiples acteurs agro-alimentaires sur les applications des segments de producteurs, Industriels, Restauration collective, Grande distribution et distribution spécialisée BIO (notamment partenaire fournisseur du réseau Biocoop depuis près de 10 ans), Métiers de bouche et CHR, en direct ou via un réseau de revendeurs.

Interview de Michelangelo Anderlini, président fondateur de BIOPAP®

« Si nous transformions en compost et énergie verte une grande part de nos résidus urbains, nous pourrions remplacer nos fertilisants chimiques agricoles et énergies fossiles avec des solutions locales, économiques et renouvelables. Notre offre technico-ecologique, associée à de multiples initiatives et solutions périphériques existantes permettent de générer une réelle économie circulaire locale, responsable et durable, mais tout n’est qu’une question de choix, volonté et décision des industriels et du politique. Certains pays européens de proximité comme l’Italie, ont effectivement franchis le pas depuis plusieurs années et les résultats positifs induits peuvent déjà se mesurer…»

Pouvez-vous nous décrire votre solution de barquettes alimentaires ?

Nos barquettes alimentaires BIOPAP® sont entièrement naturelles issues de la cellulose, sans plastique, certifiées biodégradables, recyclables et compostables Eco-conçues pour assurer une performance sur la partie intérieure avec une forte tenue aux graisses et humidité, par le biais d’un traitement écologique breveté, garantissant une excellente imperméabilité du support, et plus globalement résistantes à une large plage de températures fonctionnelles, de la surgélation (-80°C) au congélateur, en passant par le four micro-ondes ou four traditionnel (jusqu’à +220°C). Facilement et efficacement thermoscellables avec des opercules de même nature, en carton ou film BIO cellulosiques, elles font office d’emballage sécurisé et hygiénique pour le transport, de support de présentation et de conservation d’un large panel d’aliments frais ou secs et de plats préparés surgelés ou frais, y compris ceux avec des sauces acides, de contenant à réchauffer ou d’assiette pour assurer un repas. Elles allient donc polyvalence, technicité, fonctionnalité, praticité, tout en garantissant le plus haut niveau de respect des réglementations, actuelles et à venir, sanitaires (notamment sans PFAS, pesticides, ogm, …) et environnementales. Certifiées « OK Compost Home », elles peuvent être jetées souillées directement au bio-déchet (ordures ménagères compostables) et être acheminées dans le compost du jardin. Ce qui contribuera aussi à réaliser des économies substantielles, à titre professionnel ou particulier, dans le cadre des nouvelles taxations au poids planifiées pour les ordures ménagères.

Vous avez énormément travaillé sur « la fin de vie » de nos emballages, dites-vous…

Selon notre vision initiale, la notion de « fin de vie » chez BIOPAP® s’assimilerait bien plus à une « nouvelle vie » recherchée, soit en ayant imaginé une réutilisation différente et valorisante après la réalisation de sa fonction initiale. De ce fait, notre but était de les rendre réellement et facilement compostables pour œuvrer à la transformation des déchets en ressources locales et nourrir toute la chaîne de l’agriculture péri-urbaine. Si nous transformions en compost ou en énergie verte (biogaz et biocarburants) par méthanisation une grande part de nos résidus urbains, nous pourrions remplacer nos fertilisants chimiques agricoles, notre gaz ou nos carburants d’origine fossile avec une solution locale, économique et renouvelable et s’extraire ainsi d’une dépendance que l’on constate avec le conflit ukrainien : le prix des fertilisants a quadruplé, avec aussi de grosses difficultés de disponibilité, au même titre que nos énergies actuelles !

Les solutions techniques et économiques existent bel et bien, et ce n’est qu’une question de choix, volonté et décision des industriels et du politique pour avancer dans ce sens, à l’instar de certains pays européens de proximité comme l’Italie qui ont déjà adoptés ces solutions depuis plusieurs années, avec déjà des résultats positifs et concrets à la clé.

Il est aussi essentiel de préciser que si nos barquettes sont nettoyées après utilisation domestique, elles peuvent passer au tri sélectif et suivre la filière du recyclage pour devenir du papier ou carton recyclé, et si elles se retrouvent par inadvertance dans la nature, elles seront rapidement entièrement biodégradables, sans polluer la terre des sols de plaines et montagnes ou le fond des mers et des océans, voire même pour ces derniers, offrant une excellente nourriture aux poissons.

En quoi vos barquettes constituent-elles une solution en faveur de la transition énergétique dans l’industrie agroalimentaire ?

Sur un plan énergétique, nous avons abordé le sujet dans la question précédente par une réutilisation ou réexploitation valorisée, mais notre alternative aux emballages alimentaires traditionnels, concentre une attention forte sur le respect de la biodiversité, en sourçant nos matières premières dans des forêts durablement gérées, essentiellement dans les proches forêts nordiques européennes, parmi les plus incontaminées au monde, et géo-politiquement plus sûres. Ces ressources renouvelables n’utilisent ni pesticides, ni fertilisants, ni irrigation forcée. Elles préservent l’environnement des animaux et des insectes. Nous avons opté pour des matières premières de proximité et accessibles pour garantir l’indépendance et le contrôle de nos approvisionnements, durables et non-agricoles. Il y a vingt ans, quand nous avons créé cette technologie, nous avons beaucoup réfléchi à la durabilité de notre démarche qui était déjà très engagée. Les consommateurs et les nouvelles réglementations incitent et obligent, aujourd’hui, les industriels et la grande distribution à trouver des solutions plus durables. Nos développements et pratiques associées, initiées il y a deux décennies, sont regardés avec beaucoup d’intérêt pour certains, et adoptés en grande majorité par d’autres.

Continuez-vous à innover ?

L’innovation est un élément clé et récurrent de notre ADN. Nous déposons un brevet tous les ans. Après avoir créé et développé nos matériaux et solutions brevetées qui sont imitées mais jamais égalées, nous venons de créer et commercialisons une barquette unique au monde, qui permet le conditionnement sous vide et gaz, plus communément appelé « conditionnement sous atmosphère modifiée », là aussi avec des matériaux présentant nos caractéristiques naturelles, biodégradables, compostables et recyclables. Grâce à notre politique forte d’innovation, nous agissons aussi en interne, en réduisant notamment de 54 % la consommation d’énergie par barquette fabriquée de 2018 à 2022 par le biais d’investissements en technologies et concepts industriels innovants.

Notre site de production, en pierre et en bois, a été conçu par des architectes bioclimatiques. Notre propre usine de panneaux photovoltaïques installée sur le toit, alimente 30 % de nos besoins et, pour le reste, nous avons recours à des énergies certifiées renouvelables. Nous sommes actuellement en train de tester notre dernier développement, avec un brevet en cours, s’agissant d’un plateau repas intégré, lui aussi entièrement naturel, compostable, biodégradable et recyclable, qui devrait révolutionner la distribution des plateaux de repas dans les collectivités telles que les hôpitaux, les epahd, les transports, l’hôtellerie, …

Une solution naturelle alternative aux emballages traditionnels à usage unique inventée il y a vingt ans

Des barquettes alimentaires et leur film bio thermoscellable,
tous
naturels, sans plastique, biodégradables, recyclables et compostables

Certifiés « OK Compost Home », les barquettes alimentaires BIOPAP® et leur film bio thermoscellable sont naturels et technologiques, sans plastique, biodégradables, recyclables et compostables. L’entreprise italienne visionnaire BIOPAP® n’a pas attendu l’urgence climatique pour éco-concevoir, il y a déjà vingt ans, la solution alternative aux emballages alimentaires traditionnels à usage unique. BIOPAP® est actuellement très présent et actif en France et de manière très large à l’International, auprès de multiples acteurs agro-alimentaires sur les applications des segments de producteurs, Industriels, Restauration collective, Grande distribution et distribution spécialisée BIO (notamment partenaire fournisseur du réseau Biocoop depuis près de 10 ans), Métiers de bouche et CHR, en direct ou via un réseau de revendeurs.

italyexpo2020_Seminar on Italian SMES Event pic 16-03-2022

 Interview de Michelangelo Anderlini, président fondateur de BIOPAP®

 « Si nous transformions en compost et énergie verte une grande part de nos   résidus urbains, nous pourrions remplacer nos fertilisants chimiques agricoles et   énergies fossiles avec des solutions locales, économiques et renouvelables. Notre  offre technico-ecologique, associée à de multiples initiatives et solutions périphériques existantes permettent de générer une réelle économie circulaire locale, responsable et durable, mais tout n’est qu’une question de choix, volonté et décision des industriels et du politique. Certains pays européens de proximité comme l’Italie, ont effectivement franchis le pas depuis plusieurs années et les résultats positifs induits peuvent déjà se mesurer…»

Pouvez-vous nous décrire votre solution de barquettes alimentaires ?

Nos barquettes alimentaires BIOPAP® sont entièrement naturelles issues de la cellulose, sans plastique, certifiées biodégradables, recyclables et compostables Eco-conçues pour assurer une performance sur la partie intérieure avec une forte tenue aux graisses et humidité, par le biais d’un traitement écologique breveté, garantissant une excellente imperméabilité du support, et plus globalement résistantes à une large plage de températures fonctionnelles, de la surgélation (-80°C) au congélateur, en passant par le four micro-ondes ou four traditionnel (jusqu’à +220°C). Facilement et efficacement thermoscellables avec des opercules de même nature, en carton ou film BIO cellulosiques, elles font office d’emballage sécurisé et hygiénique pour le transport, de support de présentation et de conservation d’un large panel d’aliments frais ou secs et de plats préparés surgelés ou frais, y compris ceux avec des sauces acides, de contenant à réchauffer ou d’assiette pour assurer un repas. Elles allient donc polyvalence, technicité, fonctionnalité, praticité, tout en garantissant le plus haut niveau de respect des réglementations, actuelles et à venir, sanitaires (notamment sans PFAS, pesticides, ogm, …) et environnementales. Certifiées « OK Compost Home », elles peuvent être jetées souillées directement au bio-déchet (ordures ménagères compostables) et être acheminées dans le compost du jardin. Ce qui contribuera aussi à réaliser des économies substantielles, à titre professionnel ou particulier, dans le cadre des nouvelles taxations au poids planifiées pour les ordures ménagères.

Vous avez énormément travaillé sur « la fin de vie » de nos emballages, dites-vous…

Selon notre vision initiale, la notion de « fin de vie » chez BIOPAP® s’assimilerait bien plus à une « nouvelle vie » recherchée, soit en ayant imaginé une réutilisation différente et valorisante après la réalisation de sa fonction initiale. De ce fait, notre but était de les rendre réellement et facilement compostables pour œuvrer à la transformation des déchets en ressources locales et nourrir toute la chaîne de l’agriculture péri-urbaine. Si nous transformions en compost ou en énergie verte (biogaz et biocarburants) par méthanisation une grande part de nos résidus urbains, nous pourrions remplacer nos fertilisants chimiques agricoles, notre gaz ou nos carburants d’origine fossile avec une solution locale, économique et renouvelable et s’extraire ainsi d’une dépendance que l’on constate avec le conflit ukrainien : le prix des fertilisants a quadruplé, avec aussi de grosses difficultés de disponibilité, au même titre que nos énergies actuelles !

Les solutions techniques et économiques existent bel et bien, et ce n’est qu’une question de choix, volonté et décision des industriels et du politique pour avancer dans ce sens, à l’instar de certains pays européens de proximité comme l’Italie qui ont déjà adoptés ces solutions depuis plusieurs années, avec déjà des résultats positifs et concrets à la clé.

Il est aussi essentiel de préciser que si nos barquettes sont nettoyées après utilisation domestique, elles peuvent passer au tri sélectif et suivre la filière du recyclage pour devenir du papier ou carton recyclé, et si elles se retrouvent par inadvertance dans la nature, elles seront rapidement entièrement biodégradables, sans polluer la terre des sols de plaines et montagnes ou le fond des mers et des océans, voire même pour ces derniers, offrant une excellente nourriture aux poissons.

En quoi vos barquettes constituent-elles une solution en faveur de la transition énergétique dans l’industrie agroalimentaire ?

Sur un plan énergétique, nous avons abordé le sujet dans la question précédente par une réutilisation ou réexploitation valorisée, mais notre alternative aux emballages alimentaires traditionnels, concentre une attention forte sur le respect de la biodiversité, en sourçant nos matières premières dans des forêts durablement gérées, essentiellement dans les proches forêts nordiques européennes, parmi les plus incontaminées au monde, et géo-politiquement plus sûres. Ces ressources renouvelables n’utilisent ni pesticides, ni fertilisants, ni irrigation forcée. Elles préservent l’environnement des animaux et des insectes. Nous avons opté pour des matières premières de proximité et accessibles pour garantir l’indépendance et le contrôle de nos approvisionnements, durables et non-agricoles. Il y a vingt ans, quand nous avons créé cette technologie, nous avons beaucoup réfléchi à la durabilité de notre démarche qui était déjà très engagée. Les consommateurs et les nouvelles réglementations incitent et obligent, aujourd’hui, les industriels et la grande distribution à trouver des solutions plus durables. Nos développements et pratiques associées, initiées il y a deux décennies, sont regardés avec beaucoup d’intérêt pour certains, et adoptés en grande majorité par d’autres.

Continuez-vous à innover ?

L’innovation est un élément clé et récurrent de notre ADN. Nous déposons un brevet tous les ans. Après avoir créé et développé nos matériaux et solutions brevetées qui sont imitées mais jamais égalées, nous venons de créer et commercialisons une barquette unique au monde, qui permet le conditionnement sous vide et gaz, plus communément appelé « conditionnement sous atmosphère modifiée », là aussi avec des matériaux présentant nos caractéristiques naturelles, biodégradables, compostables et recyclables. Grâce à notre politique forte d’innovation, nous agissons aussi en interne, en réduisant notamment de 54 % la consommation d’énergie par barquette fabriquée de 2018 à 2022 par le biais d’investissements en technologies et concepts industriels innovants.

Notre site de production, en pierre et en bois, a été conçu par des architectes bioclimatiques. Notre propre usine de panneaux photovoltaïques installée sur le toit, alimente 30 % de nos besoins et, pour le reste, nous avons recours à des énergies certifiées renouvelables. Nous sommes actuellement en train de tester notre dernier développement, avec un brevet en cours, s’agissant d’un plateau repas intégré, lui aussi entièrement naturel, compostable, biodégradable et recyclable, qui devrait révolutionner la distribution des plateaux de repas dans les collectivités telles que les hôpitaux, les epahd, les transports, l’hôtellerie, …