Granulés de bois : un cycle de vie vertueux

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Granulés de bois : un cycle de vie vertueux

 

Une ressource renouvelable, locale et peu émissive en polluants

 

Bilan carbone quasiment neutre, logistique de proximité, très  faibles rejets atmosphériques lors de la combustion… En matière de cycle de vie, le granulé de bois présente de nombreux avantages, sans compter qu’il entraîne derrière lui le développement d’une filière professionnelle française.

 

« En étant issu du bois – une ressource renouvelable, dont il permet une nouvelle valorisation –, le granulé se montre vertueux dès sa production, souligne Hugues de Cherisey, Secrétaire général du Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois. Sa fabrication offre des débouchés supplémentaires aux  coproduits des industries du bois. »

 

Des rejets atmosphériques réduits

 

En outre, la production d’un combustible français contribue à créer des emplois non délocalisables. Et dans la mesure où plus de 95 % de la production française – qui atteignait près d’un million de tonnes, l’an passé – est certifiée, le consommateur peut aisément se procurer des produits de qualité. L’enjeu est majeur, étant donné que les propriétés du granulé auront une influence directe sur les performances d’un poêle ou d’une chaudière.

 

Elles en impacteront notamment le rendement et les émissions de particules post-combustion. « À la fois petit, dense et compact, le granulé présente une excellente combustion, précise Hugues de Cherisey. Cela permet de réduire les rejets atmosphériques de poussières ou de monoxyde de carbone bien au-deçà des seuils de danger pour la santé et l’environnement. Dans le cas d’une installation collective envisagée au sein d’une zone où la pollution est critique, le granulé pourra apporter une solution. À noter qu’une bonne combustion, c’est aussi des consommations maîtrisées. »

 

Encadré

 

Un arbre valorisé à 100 %

 

Grâce au granulé, les sous-produits du bois sont pleinement exploités. « L’arbre est désormais valorisable à 100 %, annonce Sébastien Gautreau, Responsable « produits connexes et granulés de bois » de la scierie Piveteau Bois. L’émergence d’une production nationale de granulés favorise également l’indépendance énergétique française, contrairement au fioul ou au gaz. Le granulé fait donc autant de bien à l’environnement qu’à l’économie. »

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com