Toulouse : une clinique dont les factures annuelles sont passées de 1,3 à 1 M€

Avec des coûts de l’énergie qui explosent ces derniers mois, les enjeux d’optimisation des consommations n’ont jamais été autant d’actualité pour les établissements de santé. En la matière, des économies conséquentes peuvent être réalisées grâce à l’ingénierie technique, aux achats et aux contrats de services.

Le point avec Christophe Watrigant & Frédéric Catherin, Co-dirigeants d’Energie3 Prowatt

« Des plans d’actions réalistes avec, à la clé, des résultats concrets. »

Quelles sont les attentes majeures des établissements de santé en termes de performance énergétique ?

Sur l’année écoulée, les coûts des contrats « futurs » de l’électricité sont passés de 50 à 240 €/MWh. Ceux du gaz de 15 à 80 €/MWh. Dans ce contexte, la question de la maîtrise des prix devient une priorité pour tout le monde. Du côté des établissements ayant engagé une démarche de développement durable, il est aussi question de sobriété énergétique et de décarbonation de leurs consommations. À tout cela s’ajoute, dans le secteur de la santé, la garantie d’une continuité et d’une qualité de service auprès des patients et des personnels. On observe également chez ces acteurs une volonté de sécuriser, dans la durée, les coûts de l’énergie et des dépenses associées.

Et quelles sont les réponses apportées face à toutes ces demandes ?

Sur la base des besoins propres à chaque porteur de projet, il s’agit de construire des solutions d’accompagnement à la carte. Pour expliquer une démarche de performance énergétique, on peut faire le parallèle avec une voiture. Pour que celle-ci ne consomme pas trop, elle doit tout d’abord être bien conçue, grâce à un travail d’ingénierie technique. Au sein d’un bâtiment, cela implique d’identifier les pistes d’économies, de récupération de chaleur, d’optimisation des rendements et des réglages, etc. Cette phase diagnostic repose sur des audits qui permettent la définition, puis la mise en œuvre d’actions ciblées. Pour en revenir à notre métaphore, il faut aussi que la voiture soit entre les mains du bon conducteur et du bon garagiste. Dans notre cas, cela passe par une maintenance et par un suivi des engagements en termes d’économies d’énergie, de fonctionnement et de qualité de services. A ce titre, nous proposons une offre de présence dans la durée, à travers des missions d’assistance et d’expertise. Ensuite, il faut savoir acheter le bon carburant, avec le bon contrat, au bon moment et pour la bonne durée, ce qui dans le contexte actuel nécessite une véritable expertise.

Une mission qui se complexifie au regard des marchés de l’énergie…

En effet, il est nécessaire aujourd’hui d’assurer un suivi quotidien de ces marchés. Cela permet d’anticiper et d’établir une stratégie d’achat cohérente. Pour les établissements de santé, outre le gaz et l’électricité, cela peut aussi concerner la chaleur et le froid issus de réseaux urbains. Enfin, nous sommes convaincus qu’il n’y a pas d’évolutions possibles sans l’implication et la montée en compétences des personnels référents sur les questions d’énergie chez le client. La formation est donc essentielle.

Quels peuvent être les résultats d’une démarche de performance énergétique ?

Nous avons le cas d’une clinique toulousaine dont les factures énergétiques annuelles sont passées de 1,3 à 1 M€. Des gains obtenus grâce au déploiement d’instruments de monitoring ayant permis d’identifier où et quand l’énergie est consommée. En effet, on ne maîtrise que ce que l’on mesure. Pour un autre groupe de santé, comptant 22 sites, nous avons géré d’une manière globale les contrats d’achat gaz et électricité, ce qui a permis des économies de 5 à 20 % sur la période. Mais tout autant que le prix, la maîtrise des consommations est également un véritable levier. Sur un pôle lillois de 7 sites, la renégociation et la rationalisation des contrats de maintenance CVC avec engagement de performance énergétique a généré 500 000 € d’économies sur 3 ans. Nous réalisons aussi des missions d’AMO pour des travaux ou pour l’établissement de cahiers des charges. C’est cette expertise technique qui nous permet d’établir des plans d’actions dont on sait qu’ils sont réalistes avec, à la clé, des résultats concrets.

Energie3 Prowatt Bureau d’études en efficacité énergétique et décarbonation : VOTRE PARTENAIRE DANS LA RÉDUCTION DE VOS CONSOMMATIONS ET DE VOS COÛTS ÉNERGÉTIQUES

 

Toulouse : une cl

Avec des coûts de l’énergie qui explosent ces derniers mois, les enjeux d’optimisation des consommations n’ont jamais été autant d’actualité pour les établissements de santé. En la matière, des économies conséquentes peuvent être réalisées grâce à l’ingénierie technique, aux achats et aux contrats de services.

Le point avec Christophe Watrigant & Frédéric Catherin, Co-dirigeants d’Energie3 Prowatt

« Des plans d’actions réalistes avec, à la clé, des résultats concrets. »

Quelles sont les attentes majeures des établissements de santé en termes de performance énergétique ?

Sur l’année écoulée, les coûts des contrats « futurs » de l’électricité sont passés de 50 à 240 €/MWh. Ceux du gaz de 15 à 80 €/MWh. Dans ce contexte, la question de la maîtrise des prix devient une priorité pour tout le monde. Du côté des établissements ayant engagé une démarche de développement durable, il est aussi question de sobriété énergétique et de décarbonation de leurs consommations. À tout cela s’ajoute, dans le secteur de la santé, la garantie d’une continuité et d’une qualité de service auprès des patients et des personnels. On observe également chez ces acteurs une volonté de sécuriser, dans la durée, les coûts de l’énergie et des dépenses associées.

Et quelles sont les réponses apportées face à toutes ces demandes ?

Sur la base des besoins propres à chaque porteur de projet, il s’agit de construire des solutions d’accompagnement à la carte. Pour expliquer une démarche de performance énergétique, on peut faire le parallèle avec une voiture. Pour que celle-ci ne consomme pas trop, elle doit tout d’abord être bien conçue, grâce à un travail d’ingénierie technique. Au sein d’un bâtiment, cela implique d’identifier les pistes d’économies, de récupération de chaleur, d’optimisation des rendements et des réglages, etc. Cette phase diagnostic repose sur des audits qui permettent la définition, puis la mise en œuvre d’actions ciblées. Pour en revenir à notre métaphore, il faut aussi que la voiture soit entre les mains du bon conducteur et du bon garagiste. Dans notre cas, cela passe par une maintenance et par un suivi des engagements en termes d’économies d’énergie, de fonctionnement et de qualité de services. A ce titre, nous proposons une offre de présence dans la durée, à travers des missions d’assistance et d’expertise. Ensuite, il faut savoir acheter le bon carburant, avec le bon contrat, au bon moment et pour la bonne durée, ce qui dans le contexte actuel nécessite une véritable expertise.

Une mission qui se complexifie au regard des marchés de l’énergie…

En effet, il est nécessaire aujourd’hui d’assurer un suivi quotidien de ces marchés. Cela permet d’anticiper et d’établir une stratégie d’achat cohérente. Pour les établissements de santé, outre le gaz et l’électricité, cela peut aussi concerner la chaleur et le froid issus de réseaux urbains. Enfin, nous sommes convaincus qu’il n’y a pas d’évolutions possibles sans l’implication et la montée en compétences des personnels référents sur les questions d’énergie chez le client. La formation est donc essentielle.

Quels peuvent être les résultats d’une démarche de performance énergétique ?

Nous avons le cas d’une clinique toulousaine dont les factures énergétiques annuelles sont passées de 1,3 à 1 M€. Des gains obtenus grâce au déploiement d’instruments de monitoring ayant permis d’identifier où et quand l’énergie est consommée. En effet, on ne maîtrise que ce que l’on mesure. Pour un autre groupe de santé, comptant 22 sites, nous avons géré d’une manière globale les contrats d’achat gaz et électricité, ce qui a permis des économies de 5 à 20 % sur la période. Mais tout autant que le prix, la maîtrise des consommations est également un véritable levier. Sur un pôle lillois de 7 sites, la renégociation et la rationalisation des contrats de maintenance CVC avec engagement de performance énergétique a généré 500 000 € d’économies sur 3 ans. Nous réalisons aussi des missions d’AMO pour des travaux ou pour l’établissement de cahiers des charges. C’est cette expertise technique qui nous permet d’établir des plans d’actions dont on sait qu’ils sont réalistes avec, à la clé, des résultats concrets.

Energie3 Prowatt Bureau d’études en efficacité énergétique et décarbonation : VOTRE PARTENAIRE DANS LA RÉDUCTION DE VOS CONSOMMATIONS ET DE VOS COÛTS ÉNERGÉTIQUES