Simonsvoss, Facilité d’installation, moindre coût : les atouts des technologies de fermetures numériques

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Simonsvoss, Facilité d’installation, moindre coût : les atouts des technologies de fermetures numériques

L’intérêt du contrôle d’accès sans fil pour sécuriser ses locaux

Opter pour un système de contrôle d’accès numérique sans câbles permet de sécuriser facilement ses bureaux. Cette solution simple, qui s’installe rapidement, évite l’attribution fastidieuse de clefs et leur perte éventuelle par les collaborateurs. Les salariés sont alors équipés d’identifiants tels que des cartes et disposent d’autorisations d’accès, que l’on peut modifier, à tout moment, y compris à distance.

Entretien avec Jean-Philippe Vuylsteke, Président de la filiale française de Simonsvoss technologies.

Quels arguments plaident en faveur de l’installation d’un contrôle d’accès numérique ?

Gérer les clefs mécaniques devient très complexe. Les décideurs en sont lassés. La gestion des organigrammes, parfois mouvants, engendre des confusions fréquentes dans leur affectation. Les reproductions coûtent aussi très cher. Dans le cadre d’un système électronique, vous basculez sur des identifiants, pour un coût nettement moindre. Quand une carte est perdue, les droits sont annulés. Nul besoin de changer la serrure. Il suffit de créer des cartes de remplacement. Enfin, vous pouvez contrôler les accès, y compris à distance, donner des droits à certaines personnes, de façon momentanée ou permanente… Les possibilités d’identifiants et le nombre de serrures protégées sont illimités.

Les entreprises, sont-elles nombreuses à être équipées d’un contrôle d’accès ? 

Le taux d’équipement est encore loin d’être à son maximum. C’est un marché à potentiel et en pleine croissance. Les entreprises ont le choix entre les systèmes filaires classiques ou les systèmes sans fil. Les premiers permettent plus particulièrement de piloter les périphéries, d’ouvrir des ventouses, des électro-aimants, des verrouillages électromécaniques… Les seconds s’installent directement sur des portes d’entrée ou intérieures. Par rapport aux systèmes filaires à lecteurs électriques traditionnels, le contrôle d’accès sans fil, expertise de Simonsvoss technologies, s’impose de plus en plus. Ce contrôle d’accès sans fil se réalise à l’aide de cylindres ou de poignées électroniques sans câblage qui fonctionnent avec des piles de grande autonomie.

Quel est l’intérêt de se passer de câblage ?

L’investissement est moindre. Un coût de câblage s’échelonne de 1 500 à 3 000 euros, en fonction de la complexité attendue. Et puis, les goulottes de câbles sont susceptibles de détériorer les murs, les cloisons. Il est parfois nécessaire d’entailler les portes. Le sans-fil évite tous ces inconvénients. L’intérêt est donc tant esthétique qu’économique. De plus, l’installation est rapide. Il suffit de placer les cylindres ou poignées numériques sur les portes existantes.

 

Un contrôle d’accès sans fil, est-il aussi sécurisé qu’un système filaire ?

Nos produits, fiables et non piratables, sont autant, voire plus sécurisés que les contrôles d’accès filaires. Simonsvoss technologies a recours à des protocoles spécifiques comme la technologie AX qui embarque les secure elements. Cela permet de crypter les données. De plus, tous nos systèmes de communications online sont audités.

« Les décideurs sont lassés de gérer les problématiques de clefs mécaniques et souhaitent se sécuriser avec des produits fiables et non piratables »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com