BIEBER fenêtres passives des solutions éprouvées ?

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

BIEBER fenêtres passives des solutions éprouvées ?

BIEBER fenêtres passives des solutions éprouvéesBIEBER fenêtres passives des solutions éprouvées

Hôtel d’entreprises du Martelberg à SAVERNE en Alsace : des menuiseries de pointe pour une certification Passivhaus

Projet initié par la Communauté de communes de la Région de Saverne (Bas-Rhin), l’hôtel d’entreprisesbieber 2 du Martelberg accueille ses premiers locataires depuis juin dernier. Ces locaux de 520 m2 devraient prochainement compter parmi les premiers bâtiments tertiaires certifiés Passivhaus de France. La performance énergétique y repose notamment sur la mise en œuvre de menuiseries triple vitrage Warme Edge Bieber, elles-mêmes certifiées par le Passivhaus Institut : la gamme Futura de Bieber Menuiserie.
Grâce à un clair de vitrage élargi, ces fenêtres apportent notamment 25 % de lumière supplémentaire, par rapport à un produit bois/alu classique. Cela se traduit par un facteur solaire de 0,62 (soit un ratio quasi équivalent à celui du double vitrage). « Au-delà d’un design ultra fin et de lignes clarifiées, les fenêtres mobilisées sur le projet du Martelberg présentent de hautes performances qui ont été vérifiées en toute indépendance par le FCBA, explique Christophe Bieber, de Bieber Menuiserie. » Cette gamme sera ainsi bientôt labellisée Minergie, une première pour un menuisier français.

La qualité de pose au rendez-vous

Les fenêtres Futura offrent le ranking le plus élevé sur le plan des normes européennes. Elles sont classées A*4 pour l’étanchéité à l’air. « Elles devraient sans problème pouvoir être classées A*8 dans la future classification actuellement en discussion, précise Christophe Bieber. » Concernant l’étanchéité à l’eau, elles résistent à toute infiltration avant d’atteindre une pression de 850 Pa, soit un vent de 180 km/h. D’ailleurs, concernant la tenue au vent, elles sont classées V*C3. Cette stabilité du châssis est atteinte grâce à l’utilisation de pin massif lamellé collé, issu de forêts vosgiennes certifiées FSC. Cette essence présente une résistance thermique et une solidité supérieures au chêne. « Au sujet de la solidité, soulignons que les fenêtres en PVC sont généralement renforcées avec des barres métalliques qui causeront des ponts thermiques, ajoute Christophe Bieber. »
Au Martelberg, les performances intrinsèques des fenêtres ne seront pas péjorées par une mise en œuvre hasardeuse, puisque les équipes de pose ont été formées et sensibilisées aux exigences du passif, dès avant le chantier.

 

Principales caractéristiques de la gamme Futura

– Triple vitrage (4-18-4-18-4) ;

– Warm Edge bord chaud noir ;

– Ug : 0,5 W/m2K ;

– Uw : 0,65 W/m2K.

 

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com