SEDIDRILL

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

SEDIDRILL

Depuis 1983, Sedidrill a fabriqué et vendu plus de 3 000 machines de géotechnique et de forage

 

« Nos solutions permettent au foreur de proposer les meilleurs tarifs à son client. »Bernard TCHERNIAVSKY, Président

Sedidrill fabrique et commercialise des machines de géotechnique et de forage, avec le souci constant de proposer des solutions les mieux adaptées aux besoins de ses clients. « Nous avons cherché à concevoir des appareils simples et économiques à l’usage, afin de permettre au foreur de proposer les meilleurs tarifs à son client, tout en se ménageant une marge, expose Bernard TCHERNIAVSKY. Dans une grande majorité des sous-sols rencontrés, le cœur de gamme – Sedidrill 310 et 410 – répond bien à cet impératif, ainsi que la 310E, machine économique pour le forage en terrain facile ».

Le reste de la gamme, de la Sedidrill 80 à la 1500 (forant jusqu’à 165 m de profondeur, avec un diamètre de 900 mm), enrichit l’offre pour les foreurs les plus exigeants. « Le rendement induit en effet une sophistication des appareils. Certaines de nos machines sont très pointues et développent de grandes puissances, comme la 510 avec ses deux têtes de forage et le tubage à l’avancement. Elles impliquent un niveau de qualification élevé chez les opérateurs souhaitant atteindre des rendements de l’ordre de 200ml/jour, tels que rencontrés en Allemagne ou en Suisse ».

Depuis 1983, plus de 3000 machines, fabriquées en Eure-et-Loir, ont été écoulées dans 34 pays. « Chacune d’entre elles est conçue sur mesure, après des échanges avec le foreur autour de ses besoins spécifiques pour les intégrer au produit fini, dont il choisit jusqu’à la couleur. Et nous assurons un service après-vente dans les 24h, dans toute la France ».

La société a également intégré l’Union Française des Constructeurs de Machines de Forage, un GIE rassemblant sept autres industriels autour d’une charte de sécurisation des machines, pour anticiper les futures normes européennes en la matière. « L’objectif est d’investir dans la sécurité des foreurs, sans que ce sujet ne devienne un critère de concurrence, contrairement à ce qu’on peut constater sur des machines de fabrication étrangère ».

Propos recueilis par Nils Bruder valeur énergie

Tags: , ,

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com