Techbuyer, le reconditionnement informatique au service de l’économie circulaire

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Techbuyer, le reconditionnement informatique au service de l’économie circulaire

Décarboner les activités numériques par le reconditionnement

Face au développement exponentiel des entreprises du numérique et à leur impact non négligeable sur les émissions de CO2, liés à la fabrication des équipements, le reconditionnement s’avère être une véritable option de long terme. Reste à convaincre les entreprises de renouveler leur parc informatique par le biais du reconditionnement. Techbuyer, spécialiste de l’optimisation des budgets informatiques par des produits reconditionnés, participe à cette économie circulaire naissante.

« Le reconditionnement d’équipement informatique devrait être la norme avant l’achat d’équipement neuf. »

 

Interview d’Astrid Wynne, responsable du développement durable

Comment l’informatique a-t-il un rôle à jouer dans la décarbonation des activités ?

Le Think tank Shift qui s’intéresse à ces sujets et vise un monde zéro carbone, a émis un rapport sur la sobriété numérique en 2018. Un enjeu que les gouvernements se sont appropriés en visant la neutralité carbone ou le Net Zéro CO2 d’ici 2050. Cela passera notamment par l’économie circulaire dans laquelle s’engage désormais les métiers de l’informatique. En effet, la part du numérique dans les émissions de CO2 a été multipliée par 50 % entre 2013 et 2018. Ce rythme de croissance, qui se poursuit, dépasse les gains énergétiques réalisés par les fabricants d’équipements car il y a toujours plus de matériel informatique nécessaire aux activités. Il faut alors agir sur le taux de nouvellement des équipements et leurs durées de vie.

Quelle est la durée de vie des équipements informatiques ?

La Loi de Moore, qui s’appuie sur l’évolution de la puissance de calcul et la complexité du matériel informatique, prévoit qu’un équipement voit son efficacité doubler tous les deux ans. Ce qui incite à un renouvellement tous les deux ans de son ordinateur ou son smartphone. Pourtant, depuis 2015, la Loi de Moore ralentit notamment en ce qui concerne l’efficacité des processeurs. Il est désormais avéré qu’un processeur d’une génération précédente, reconditionné et configuré correctement, est plus performant qu’un processeur neuf. Les fabricants calculent eux-mêmes l’empreinte carbone dédiée à la fabrication de leurs équipements et connaissent le coût carbone attribué à la production. Mais c’est sans compter la nécessité de recourir aussi à des matériaux non recyclables. Ainsi, certains fabricants travaillent de plus en plus à faciliter le reconditionnement de leurs équipements.

Comment garantir qu’un équipement informatique reconditionné est aussi performant qu’un neuf ?

Allonger la durée de vie des équipements est véritablement une priorité. En général, les entreprises renouvellent leur matériel pour des règles d’amortissement comptable davantage que pour des raisons techniques. Un PC dure en moyenne deux à trois ans. Or, si on remplace certains éléments, si on efface correctement les précédentes données, on peut allonger de trois nouvelles années la durée de vie du PC. Tout cela dépend également de l’usage. Si on utilise son ordinateur pour écrire, lire et faire des visios, il n’a pas besoin d’être hautement performant comme pour calculer des données, travailler l’image, etc. Techbuyer investit dans la recherche avec des universitaires afin de mener des études autour de la performance des équipements reconditionnés, dont les serveurs notamment. Actifs au sein de l’économie circulaire, nous faisons le lien entre l’efficacité énergétique et l’informatique reconditionné. En effet, la recherche a prouvé que les serveurs reconditionnés, configurés correctement, sont aussi performants et efficaces que des serveurs neufs. Les écoles, universités et petites entreprises, par soucis de coût, sont déjà passées au reconditionnement. Selon moi, le matériel neuf ne devrait plus être majoritaire en volume, le reconditionnement devrait être la norme. D’ailleurs Techbuyer a lancé une filiale, Interact, qui développe un outil d’analyse de l’efficacité énergétique des serveurs des Data Centers, quelle que soit la marque et la génération. Il faut savoir que les serveurs sont responsables de 65 % des consommations d’énergies du Data Center. Cet outil, unique sur le marché, permet d’analyser l’intégralité du serveur et d’identifier son état afin de préconiser son replacement

« Le reconditionnement d’équipement informatique

devrait être la norme avant l’achat d’équipement neuf. »

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com