Communique de Presse proposé par Sonergia

Selon un sondage[1][1] réalisé par Harris Interactive pour l’entreprise Sonergia, 67% des Français considèrent que les communes sont préoccupées par les enjeux d’efficacité énergétique, mais seulement 49% les jugent efficaces dans ce domaine. Alors que plus de 2 Français sur 3 estiment que le thème de l’efficacité énergétique n’est pas suffisamment abordé par les candidats, Sonergia invite ces derniers à s’engager davantage en la matière.

Pour 70% des Français, les candidats ne parlent pas suffisamment d’efficacité énergétique 

Alors que la campagne pour les élections municipales aborde sa dernière ligne droite avant le 1er tour prévu le dimanche 15 mars prochain, la société Sonergia a voulu interroger les Français sur la perception qu’ils avaient de la prise en compte des enjeux liés à l’efficacité énergétique par les candidats aux élections municipales 2020. Dans ce cadre, 70% des Français jugent que le thème de l’efficacité énergétique n’est pas suffisamment abordé.

Les communes, vecteurs de solutions concrètes

Les Français estiment que l’échelon communal est clé pour mettre en œuvre des dispositifs concrets visant à renforcer l’efficacité énergétique. Pour 67% des personnes interrogées, les communes ont conscience de l’importance de l’enjeu mais seulement 49% d’entre eux les jugent efficaces en la matière. Parmi les mesures prioritaires à mettre en œuvre, figure l’enjeu de la rénovation énergétique des bâtiments communaux pour 62% des sondés. Il s’agit d’ailleurs du premier chantier à entreprendre pour 40% des sondés, devant la rénovation énergétique des bâtiments d’habitation (36%) et la généralisation des transports publics électriques (22%).  

Un manque d’information concernant les dispositifs existants  

Sur le plan individuel, 70% des Français interrogés estiment que la performance énergétique de leur logement est bonne – ce pourcentage baisse à 58% lorsque les personnes interrogées sont locataires de leur logement. Pour autant, parmi ceux déclarant avoir un logement ayant une performance énergétique faible, 73% estiment ne pas être suffisamment informés sur les dispositifs (accompagnement technique et financier) destinés à les aider à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

1 Français sur 2 prêt à payer plus cher des livraisons plus propres 

Concernant le secteur des transports, l’étude nous apprend que dans le cadre du développement des mobilités douces en zone urbaine, 1 Français sur 2 se déclare prêt à payer plus cher pour limiter l’impact écologique du « dernier kilomètre » de livraison des colis chez les particuliers par l’utilisation d’un véhicule éco-responsable. Ils sont même 62% des moins de 35 ans à abonder dans ce sens.

Franck Annamayer, président de Sonergia a déclaré : « L’efficacité énergétique est un sujet clé pour les électeurs, car il s’agit à la fois d’un enjeu environnemental, mais aussi d’un enjeu de pouvoir d’achat. Et les enseignements de l’étude montrent que l’échelon communal est un maillon essentiel pour prendre des mesures concrètes en la matière. Rénovation énergétique des bâtiments publics, priorité accordée aux mobilités douces, ce sont autant de sujets sur lesquels nous invitons les candidats à prendre des engagements. »

A propos de Sonergia

Depuis sa création il y a plus de 10 ans à Marseille, la société Sonergia est devenue un acteur de référence du financement des opérations d’efficacité énergétique. En s’appuyant sur le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), Sonergia conseille et accompagne les consommateurs d’énergie (particuliers, industriels, collectivités…), pour atteindre de meilleures performances énergétiques. www.sonergia.fr