Wolf, les centrales de traitement d’air contribuent au refroidissement des salles informatique

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Wolf, les centrales de traitement d’air contribuent au refroidissement des salles informatique

Le traitement d’air réduit la consommation des Data Centers

La gestion de température et d’hygrométrie des salles informatiques des Data Centers est capitale afin de réduire la consommation d’énergie liée au refroidissement, très énergivore. Fabricant allemand depuis 1963 de centrales de traitement d’air, chaudières, solutions aérothermiques, pompes à chaleur et solaires, Wolf apporte des réponses aux bureaux d’études spécialisés et aux exploitants de Data Centers.

Interview de Cyriaque Leroy,
responsable commercial France
Wolf

 

« Le freecooling et le rafraîchissement adiabatique sont des solutions économes en énergie »

Quels sont les besoins des Data Centers en matière de refroidissement de salles informatique ?

Quand les petites salles informatiques nécessitent des solutions de traitement de l’air au cas par cas, les grandes unités ont besoin de centrales de production afin de gérer la température et l’hygrométrie. D’ordinaire, il s’agit d’armoires de traitement d’air qui refroidissent l’air chaud ambiant en recyclage. Depuis quelques années, avec l’expansion des Data Centers, on sent venir l’intérêt pour plusieurs méthodes de refroidissement, dont certaines sont économes en énergie.

Quelles méthodes de refroidissement sont économes en énergie ?

Le freecooling ou night cooling, c’est la capacité à utiliser l’air extérieur pour refroidir l’air ambiant. Le rafraîchissement adiabatique direct ou indirect, en complément, consiste à refroidir l’air ambiant par le biais d’un media humide. C’est-à-dire en utilisant de l’eau à proximité. Quand la température extérieure le permet, le freecooling utilisé à 100 % est véritablement économe en énergie. Mais, en été, quand les températures extérieures avoisinent les 35°C°, cela devient compliqué. Par ailleurs, l’inconvénient du rafraîchissement adiabatique est qu’il utilise de l’eau pour refroidir et baisser la température des salles informatiques. A l’heure de la sécheresse estivale, cette solution, si elle utilise de l’eau potable, peut poser question. Cependant, elle reste naturelle et la moins consommatrice d’énergie. Les Datas Centers peuvent par ailleurs s’installer à proximité d’une source d’eau, lac, rivière, mer ou océan, pour utiliser sa fraîcheur et éviter l’usage de l’eau potable.

Les centrales de traitement d’air apportent-elles une solution complémentaire ?

En effet, les CTA filtrent l’air, le traite thermiquement et gèrent également le niveau d’hygrométrie. Une autre possibilité est d’utiliser une roue de récupération hygroscopique afin d’exploiter le transfert d’humidité en mode hiver pour humidifier et en période estivale pour réduire les puissances froides. Nous proposons également des fanwall, des murs de ventilateurs dont le débit d’air important réduit la consommation d’énergie par économie d’échelle. Il y a aujourd’hui une mutation du marché, qui évolue petit à petit des solutions avec armoires de précision vers du traitement tout air via CTA pour les plus grosses unités de Data Center. Les armoires de précision, solution utilisée depuis de nombreuses années, multiplient le nombre d’appareils et donc de ventilateurs, ainsi que de consommateurs d’énergie, et demandent beaucoup de ressources en exploitation. Les CTA, en revanche apportent des alternatives en termes de performances et d’exploitation. Le ratio watt/heure au m3 est assez bas. Par ailleurs, les ventilateurs de nouvelle génération sont également moins énergivores. Les fabricants ont réalisé des efforts qui permettent également de maintenir en fonctionnement des serveurs de 24°C à 27°C et entre 30% à 70% d’humidité relative, quand il y a 15 ans les exigences étaient de 18°C à 22°C pour 50% HR. De manière générale, les serveurs n’aiment pas l’air trop sec, qui favorise l’électro statisme, et l’air trop humide qui provoque l’oxydation.

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com