Agence KMO Construction passive

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Agence KMO Construction passive

Schirrhein (Bas-Rhin) : un projet suivi depuis les esquisses jusqu’à la certification

Le Maître d’Œuvre est le garant de la performance passive

 

Agence KMO Construction passive

Vincent KEMPF, gérant de l’agence KMO


Avec l’entrée en vigueur de la RT 2012, le monde de la construction a fait un pas de plus vers la performance énergétique. Aujourd’hui, des
Maîtres d’ouvrage souhaitent aller bien au-delà, en s’inscrivant dans une démarche de construction passive. Celle-ci se distingue par une implication poussée de tous les intervenants mobilisés dans la réalisation du projet. Une telle
exigence met en lumière un acteur-clé : le Maître d’Œuvre. Mais quel est son rôle ?

Idéalement, la mission de ce dernier intègre la conception et la réalisation du projet. Un suivi global qu’ont choisi les futurs propriétaires d’un pavillon passif, prochainement construit à Schirrhein (Bas-Rhin). « Il s’agit d’une maison en ossature bois de 110 m2, dont nous avons assuré la conception, avant d’en superviser les travaux, début 2016, évoque Vincent KEMPF, Maître d’Œuvre. »

Ne pas être juge et partie

Le chantier devrait bien se dérouler, puisque le Maître d’Œuvre a assisté ses clients dans la consultation des

agence KMO Construction passive

Maison europassive 2 Ho (Hochfelden)

entreprises. Une étape cruciale, tant la performance énergétique d’un bâtiment est liée à la qualité des travaux réalisés. « Nous recommandons des artisans qui présentent les compétences nécessaires, explique Vincent KEMPF. D’ailleurs, nous avons déjà renoncé à des chantiers, en raison de la présence d’intervenants que nous savions ne pas être à la hauteur. »

« Une maison de 110 m2, dont nous avons assuré la conception, avant d’en superviser les travaux. »

Pour le pavillon de Schirrhein, la rigueur apportée par le Maître d’Œuvre sera sans aucun doute parachevée par une certification du Passivhaus Institut. Sans cela, la performance passive reste une promesse en l’air. « La certification par un acteur extérieur permet de ne pas être juge et partie, souligne Vincent KEMPF. Précisons que le projet répond aussi aux exigences Minergie®-P et Effinergie +. »

Au-delà de cette labellisation multiple, le Maître d’Œuvre décline 5 axes dans son approche :

  • L’ « éco-responsabilité » (matériaux locaux et biosourcés, utilisation d’eaux récupérées et tri des déchets sur le chantier…) ;

  • Le « confort » d’usage (qualité de l’air intérieur, réduction des rayonnements électromagnétiques…) ;

  • La « Qualité » de réalisation (respect des règles de l’art, veille règlementaire et technique…) ;

  • La « Rentabilité » (économies générées par l’absence de chauffage et de climatisation) ;

  • Les « Valeurs humaines » (relation de confiance avec le Maître d’ouvrage et les entreprises).

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com