Jackon Insulation Isolation de la dalle : une mise en œuvre rapide et des performances durables

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Jackon Insulation Isolation de la dalle : une mise en œuvre rapide et des performances durables

Une mise en œuvre rapide et des performances durables

Une solution mobilisée sur une trentaine de constructions certifiées passives

Sébastien Guénon, Responsable de secteur chez Jackon Insulation

La sur-isolation du bâtiment est la clé de voûte de la performance passive. Et en la matière, il vaut mieux partir sur des bases saines, en coupant les liaisons entre les fondations et le sol, grâce à une isolation de la dalle. Derrière une apparente évidence, le sujet est encore émergent dans le secteur du bâtiment.
Cela tient en partie dans une mise en œuvre coûteuse et fastidieuse des solutions traditionnelles. Heureusement, il existe des alternatives. « 
Nos partenaires spécialisés dans le passif – comme PassivHome, Euromac2 ou Cotralim – retiennent notamment nos gammes Jackodur Atlas, en raison de leur facilité et de leur rapidité de pose, observe Sébastien Guénon, Responsable de secteur chez Jackon Insulation. » Ce système d’isolant, utilisé dans la zone périphérique et sous les radiers porteurs de charge, a ainsi été déployé sur une trentaine de constructions certifiées passives, dont un pavillon récemment réalisé par Cotralim (avec une dalle isolée par des blocs de 180 mm).

« La longévité de l’isolant est comparable à celle du bâtiment. »


100 m
2 en trois heures
Les gains de temps s’obtiennent, d’une part, au moment de la pose : deux compagnons peuvent déployer 100 m
2 de blocs en trois heures. « Par rapport à des solutions traditionnelles, le temps de mise en œuvre est divisé par dix, annonce Sébastien Guénon ». D’autre part, ces blocs accélèrent le calendrier général des travaux, en assurant une double fonction d’isolation et de coffrage de la dalle. Ils permettent aussi d’éliminer le temps d’attente entre le coulage des semelles filantes et la pose des planchers isolés. « Ce délai varie entre trois et quatre semaines, durant lesquelles le chantier est arrêté, précise Sébastien Guénon. En évitant cette étape, nos solutions génèrent donc des économies substantielles. »
En parallèle aux gains de temps, les blocs Jackodur – pouvant atteindre une résistance thermique de 11,85 m
2K/W – répondent aux exigences du Passivhaus Institut. Et cette performance est durable dans le temps, puisque les isolants sont fabriqués en polystyrène extrudé. « Ce matériau se distingue par ses propriétés mécaniques, explique Sébastien Guénon. Il peut ainsi supporter le poids d’un bâtiment sans souci. Par ailleurs, il résiste à l’humidité, ce qui le rend imputrescible. Tout cela fait que l’isolation de la dalle aura une longévité comparable à celle du bâtiment»

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com