BRGM

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

BRGM

Transition énergétique : Hervé Lesueur, ingénieur au BRGM, livre quelques pistes de réflexion au sujet de la géothermie

« La filière dispose d’atouts sérieux pour constituer une composante essentielle du mix énergétique français »Hervé Lesueur, docteur en énergétique et ingénieur au BRGMCet automne, le gouvernement a initié un débat national sur la transition énergétique, devant aboutir sur un projet de loi de programmation, mi-2013. Parmi les thématiques abordées, le développement des énergies renouvelables occupe une place centrale. Hervé Lesueur, ingénieur au BRGM, nous livre quelques pistes de réflexion au sujet de la géothermie.« En termes de développement industriel, on ne peut guère en demander davantage aux constructeurs de pompes à chaleur, si ce n’est de tendre vers l’interchangeabilité des systèmes. Concernant les professionnels, le gros chantier reste celui de la formation initiale ou continue. On voit encore trop de projets mal dimensionnés, car les installateurs ne sont pas tous familiarisés au fait que la géothermie fonctionne 24h/24, contrairement au gaz ou à l’électricité. Il en découle des contre-références pénalisantes pour la filière, alors que le gaz en accumule, sans que cela ne nuise à son image. Il faut dire que la multiplicité des configurations possibles – ce qui fait aussi la force de la géothermie – complique la donne pour les installateurs.Du côté des maîtres d’ouvrage cette fois, il y un verrou à faire sauter au sujet de l’investissement de départ. En effet, nombreux sont ceux qui s’en tiennent au coût d’installation, sans penser au coût global de possession. Il n’en reste pas moins frappant que la géothermie intéresse des acteurs ayant peu de moyens financiers, comme ces bailleurs sociaux qui souhaitent s’affranchir de la hausse du tarif du gaz, en exploitant des ressources renouvelables. Grâce à ses performances et à son faible coût d’usage, la géothermie dispose donc d’atouts sérieux pour constituer une composante essentielle du mix énergétique français, à terme.En attendant, la piste réglementaire permettrait de donner plus de visibilité à la filière. La RT 2020 pourrait ainsi introduire une obligation de concevoir des bâtiments pré-équipés pour la géothermie, en sachant que celle-ci est compatible avec les autres systèmes ».

Nils Bruder / pour Valeur énergie

Tags: , ,

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com