H3C, Quelles solutions pour l’efficacité énergétique des établissements de santé ?

Aligner la performance des bâtiments avec les cibles de haute qualité environnementale

Frederic Herin,

Directeur Commercial

H3C Energies

 

 « Le suivi du marché CREM doit prendre en compte les spécificités sanitaires »

Quelles sont les pistes d’actions suivies par les établissements de santé pour réduire leurs charges énergétiques ?

Les hôpitaux et EHPAD visent essentiellement à réduire leurs dépenses liées au chauffage et à la ventilation. Pour cela, il leur est possible de mettre en place des systèmes de production performants et d’en optimiser la gestion par monitoring. Ils peuvent aussi engager une rénovation thermique de leurs locaux ou encore recourir aux EnR. Quand le retour sur investissement le permet, ces dernières peuvent contribuer à couvrir les besoins de chaleur. Le photovoltaïque est aussi de plus en plus envisagé en autoconsommation.

Comment ces actions peuvent-elles être coordonnées ?

Pour une construction neuve, c’est une affaire de conception s’appuyant sur une ambition, celle du maitre d’ouvrage. Dans l’existant, il faut avant tout réaliser un audit énergétique des bâtiments, de ses systèmes et  de l’usage des différents services. Cela permet d’identifier les actions les plus efficaces pour améliorer la performance énergétique du site. Avant même d’envisager des travaux, cela peut passer par le choix de nouveaux fournisseurs d’énergie. Dans l’hypothèse de l’installation de nouveaux systèmes de production de chaud ou de froid, le rôle du conseil en énergie est d’accompagner le maître d’ouvrage   au travers d’études de faisabilité. Cet accompagnement se poursuit dans la passation et le suivi des marchés d’exploitation-maintenance. Cela peut aussi être un marché couvrant la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance (CREM)   visant à mettre en œuvre des actions de performance énergétique (travaux systèmes et/ou bâti). Dans un contexte sanitaire, le suivi du marché doit prendre en compte des spécificités, comme le suivi des traitements curatifs contre la légionellose, par exemple.

D’ailleurs, dans un hôpital, la question de l’énergie ne se résume pas seulement à la performance…

En effet, c’est pourquoi il convient d’aligner l’efficacité énergétique d’un site avec les cibles de haute qualité environnementale. Dans le cadre d’un dispositif d’accompagnement d’établissements de santé, initié par l’ADEME Auvergne – Rhône-Alpes, nous contribuons aussi à la diffusion de bonnes pratiques concernant la gouvernance spécifique de la maîtrise de l’énergie dans les bâtiments de soins. L’objectif est d’en faire des lieux énergétiquement sobres et agréables à vivre.