Bâtiments intelligents : concilier confort et gestion efficace des sites tertiaires

Permettre l’interchangeabilité, c’est aussi ça, mettre de l’intelligence dans un bâtiment

Franck Mouchel, Responsable développement Smart Buildings chez ABB France

  « Gérer les diverses utilités d’une pièce, grâce à son smartphone »

Les solutions smart building se diffusent de plus en plus dans le tertiaire. Quels sont les objectifs des opérateurs qui y ont reours ?

Actuellement, on peut distinguer deux grands axes. En premier lieu, il y a la gestion du confort des usagers du bâtiment. Ensuite, nous observons l’émergence du Building Operating System qui assure l’interface entre les équipements connectés, dans le bâtiment, et la plateforme regroupant les web services proposés aux usagers. Ce sont là des sujets qui seront largement abordés, lors du Salon IBS, à Paris… Tout d’abord, prenons le cas du confort des occupants. La demande actuelle est de permettre la gestion, à partir d’un smartphone, des diverses utilités au sein d’une pièce : chauffage, ventilation, climatisation, éclairage, stores, etc. Ce pilotage est assuré, grâce à un multi-capteur Bluetooth, installé dans le faux-plafond. A noter que ce dispositif peut être couplé avec une balise de géolocalisation. Cela permet alors à un occupant ou à un visiteur d’un bâtiment d’être guidé vers son interlocuteur ou vers une localisation spécifique.

Et qu’en est-il du Building Operating System (BOS) ou Système d’Exploitation du Bâtiment ?

Ce dispositif répond à une demande de services croissante de la part des preneurs de locaux tertiaires. Il permet d’exploiter les données remontant des objets connectés, dans le cadre d’une GTB, en les rendant disponibles au format web service. Le BOS fait ainsi le lien entre le terrain et le cloud. En termes de services – qui constituent un facteur de création de nouvelle valeur pour l’actif du bâtiment –, cela peut être, par exemple, l’identification, en temps réel, des salles de réunions ou des places de parking disponibles.

Concrètement, le BOS est-il dans le bâtiment ou le cloud ?

Il y a deux écoles. Certains fournisseurs proposent des systèmes dans le cloud. Notre vision est plutôt d’en faire un équipement du bâtiment à part entière et indépendant du réseau. Dans une configuration multi-preneur, cela permet à chacun de choisir son prestataire de web services. Notre rôle est de fournir des données ouvertes à tous. Cela s’inscrit dans notre philosophie globale d’offrir une architecture compatible LonWorks, KNX, BACnet, Modbus, M-Bus & SNMP. Nous fournissons également des infrastructures répondant au label Ready2Services de la Smart Building Alliance for Smart Cities. Il s’agit notamment de permettre l’interchangeabilité des trois couches : matériels, infrastructure et services. C’est aussi ça, mettre de l’intelligence dans un bâtiment.

https://new.abb.com/buildings/fr/smarter-buildings