Bio Dynamics : Construction du digesteur, une affaire de spécialiste

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Bio Dynamics : Construction du digesteur, une affaire de spécialiste

Les projets français peuvent aujourd’hui bénéficier de l’expérience des professionnels ayant participé à la vague de méthanisation dans le Benelux

« On constate une émergence de projets importants, même si les installations à la ferme constituent la majorité de nos projets »
Stijn Verfaillie, Directeur Commercial de Bio-Dynamics

Le développement actuel de la méthanisation, en France, a déjà été observé dans le Benelux, à la fin des années 2010. L’essor s’y était déployé autour d’installations industrielles – avec des puissances de 1 à 10 MWe – alors que, schématiquement, le modèle français est plutôt celui de la méthanisation à la ferme, avec des projets de 100 à 250 kWe. « Un concept plutôt malin, puisque les exploitants agricoles maîtrisent parfaitement l’alimentation de leur installation, observe Stijn Verfaillie, spécialiste en construction d’unités de méthanisation ».

VE_13_bio_dynamics_02

Mais quelle que soit la taille de l’installation, la qualité de la construction doit être irréprochable. C’est pourquoi, les bureaux d’études en charge de la conception de ce type de projet s’en remettent à des spécialistes. « La réalisation du digesteur doit être particulièrement soignée, précise Stijn Verfaillie. Sur ce plan, notre société bénéficie d’une expérience de plus de 10 ans dans le biogaz, elle-même fondée, il y a 30 ans, sur un savoir-faire dans la construction en béton de cuves de stockage agricole et industriel, ainsi que de bassins de stations d’épuration, pour lesquelles nous fournissons normalement tous les équipements. A la demande du client -, concernant la méthanisation, nous pouvons aussi apporter des solutions pour la mise en œuvre des mixeurs et du gazomètre, . Il est aussi possible d’installer directement le réseau de chauffage dans les voiles béton ou dans les radiers. Et pour une exécution parfaite et rapide, l’isolation extérieure et le revêtement anticorrosion intérieur du digesteur peuvent être réalisés en même temps que le coulage des voiles béton. Enfin, avant le chantier, nous faisons systématiquement revérifier nos calculs par un bureau d’études externe, afin de garantir la stabilité maximale de nos constructions. »
Avec plus de 100 références « biogaz », le constructeur belge – ayant désormais deux implantations en France – porte un regard d’expert sur le marché hexagonal. « On constate une émergence de gros projets, explique Stijn Verfaillie. Nous avons ainsi 6 chantiers en cours en France, pour une puissance cumulée de 12 MWe. Parmi ces projets, les deux plus importants développeront 4,5 et 3 MWe. Bien entendu, les unités à la ferme continuent à se développer et constituent la majorité de nos réalisations. Rien de plus naturel, puisque le gouvernement français prévoie 1 000 nouvelles installations, d’ici 2020 ! »
Contact
BioDynamics,
Groenstraat 55,
B-9800 Deinze,
Belgique
Tel : 0032 9 210 31 60
info@bio-dynamics.be
www.biodynamics.be

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com