Plessis-Robinson (92) : 17 points de recharge pour véhicules électriques, en copropriété géré par le syndic Immo Plessis

Actualités

Une solution clé en main pour répondre à la forte demande des occupants

Jérôme Princet, DG de Bornes Solutions 

« Etre aux côtés du syndic pour présenter le projet en réunions de copropriété »

D’ici l’automne, le « droit à la prise » sera mis à jour par la Loi mobilités. Quels en sont les enjeux ?

 

A travers cette disposition, la Loi vise notamment à multiplier par cinq les points de recharge pour les véhicules électriques, d’ici 2022. Un objectif qui passe, entre autres, par l’équipement des grandes copropriétés. Pour cela, la filière offre d’ores et déjà des solutions clés en main, comme celles que nous avons déployées, en 2016, dans le parking souterrain d’un immeuble collectif au Plessis-Robinson (92). Le syndic y était confronté à une forte demande de la part des occupants. Au total, 17 bornes ont été installées. Avant cela, il a fallu pré-équiper le site avec un nouveau compteur électrique et des chemins de câbles dédiés pour la circulation des câbles. Les occupants intéressés nous ont ensuite sollicités pour installer une borne sur leur place. Avec ce pré-équipement, nous pouvons installer une borne en moins de 15 jour ! A présent, nous assurons le service de recharge : chaque usager dispose d’un abonnement mensuel et un relevé des consommations est envoyé au syndic pour la répartition des charges.

Color shot of a parking place for charging electric cars.

Sur ce projet, le choix a été fait d’investir dans l’infrastructure. Qu’en est-il d’une copropriété ne souhaitant pas être propriétaire du système de recharge ?

 

Dans ce cas, il est possible de solliciter un opérateur qui, comme nous pouvons le faire, installera l’infrastructure, puis gérera les services et l’apport d’énergie. On peut faire ici le parallèle avec un opérateur de fibre optique. Cette solution peut particulièrement intéresser les grandes copropriétés où il n’est pas facile de faire voter un projet en assemblée générale de copropriété.

 

Une difficulté qui peut aussi être accentuée par le fait que les bornes de recharge constituent un sujet nouveau….

 

En effet. C’est d’ailleurs pourquoi au Plessis-Robinson, comme pour toutes nos autres missions, nous étions aux côtés du syndic pour présenter le projet en réunions de copropriété. Le fait d’avoir été la première société à avoir été reconnue par l’AFNOR pour la « Conception et l’installation d’infrastructure de recharge de véhicules électriques » nous permet aussi de rassurer nos interlocuteurs.

 

L’installation des bornes a-t-elle fait l’objet d’aides financières, au Plessis-Robinson ?

 

Oui. Dans le cadre du programme ADVENIR, financé par les certificats d’économie d’énergie, chaque borne y a fait l’objet d’une prime de 960 €. A noter que, depuis cet été, le pré-équipement d’un parking d’immeuble peut, lui aussi, être financé jusqu’à 50% du montant des travaux. Pour en savoir plus sur toutes les aides disponibles, il est possible de se rendre sur notre site www.bornes-solutions.fr ou sur le site www.je-roule-en-electrique.fr, que nous avons mis en ligne avec l’AVERE, l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique.

www.bornes-solutions.fr