SEWERIN, des réseaux d’eau surveillés en permanence pour traiter les fuites en quelques jours

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

SEWERIN, des réseaux d’eau surveillés en permanence pour traiter les fuites en quelques jours

Des capteurs moins nombreux à déployer et offrant 10 ans d’autonomie sans maintenance

Maxime Kieffer,
Responsable commercial et marketing 
Sewerin France

 

 

 Un nouveau portail Web Access pour rendre la data toujours plus accessible 

De plus en plus fréquentes, ces dernières années, les périodes de sécheresse viennent nous rappeler toute l’importance de préserver les ressources en eau potable. Ces épisodes ont également un autre impact plus méconnu : en provoquant des mouvements de sols, ils peuvent occasionner de nouvelles fuites. Une raison supplémentaire de déployer une surveillance des réseaux 7 j sur 7, grâce à des solutions qui concilient performance, longévité et coûts de possession optimisés. Le point avec Maxime Kieffer, Responsable commercial et marketing de Sewerin France.

Comment garantir le meilleur rendement de son réseau d’eau ?

Par nature, les canalisations de distribution et de transport d’eau finissent par être sujettes à des fuites. Tout l’enjeu est donc de détecter les écoulements vagabonds dans les meilleurs délais. C’est là que la surveillance à poste fixe des réseaux apporte des solutions, grâce à des systèmes de recherche acoustique qui, à travers une communication quotidienne des données de surveillance, garantissent une détection des nouvelles fuites avec une très grande réactivité. Les loggers que nous proposons pour cela sont dotés de micros offrant une très grande sensibilité, ce qui permet d’en déployer moins par km de réseau surveillé : les loggers de nos confrères impliquent une pose tous les 150 à 200 m quand les nôtres sont opérationnels avec des intervalles allant de 300 à 400 m. La sensibilité de nos capteurs est doublée par des algorithmes d’élimination des bruits parasites pour éviter les faux-positifs. C’est un atout pour les grandes métropoles où, même la nuit, des bruits parasites peuvent toujours être présents dans les réseaux. Qui plus est, nos capteurs offrent une durée de vie étendue avec 10 ans d’autonomie sans maintenance. Pour cela, nous avons choisi le protocole de communication LoRa, particulièrement sobre sur un plan énergétique. De quoi offrir un TCO très faible aux exploitants.

Vous parliez de grandes métropoles, mais la surveillance stationnaire peut-elle être pertinente sur de plus petits réseaux ?

Oui, d’autant que ces réseaux restent souvent étendus et peu maillés. Les fuites peuvent ainsi s’écouler pendant plusieurs mois entre deux tournées d’inspection. J’observe aussi qu’avec la loi NOTRe, qui favorise le transfert des compétences « eau » et « assainissement » aux intercommunalités, les exploitants voient leurs réseaux atteindre une « taille critique » pour introduire la surveillance permanente. Face aux épisodes de sècheresse récurrents, les plus petites collectivités peuvent, elles aussi, accéder à l’instantanéité dans la gestion de leurs réseaux.

Vos solutions ne supposent-elles pas une charge de travail trop importante pour des collectivités n’ayant pas forcément de gros moyens humains ?

Au contraire. Nos appareils présentent une automatisation et une intuitivité poussées à l’extrême. C’est le cas, par exemple, de nos solutions qui permettent de localiser précisément sur le terrain les fuites pré-identifiées par les loggers. Outre leur robustesse et la possibilité d’assurer à la fois l’écoute électroacoustique et la corrélation acoustique, ces boîtiers offrent une ergonomie et une interface tactile qui permettent d’en exploiter aisément tout le potentiel. Et pour aller plus loin, nous proposons aussi des formations sur notre site en périphérie de Strasbourg. Actuellement, nous développons aussi un portail Web Access complet autour de la technologie LoRa pour rendre la data toujours plus facilement accessible, même aux exploitants sans équipes IT. Grâce à ses fonctionnalités intuitives et à son ergonomie simplifiée, cet outil permet une interprétation rapide et ultra pertinente des informations remontant quotidiennement du terrain, notamment à travers une visualisation cartographique de son réseau. Testée avec succès en version bêta, cette solution sera disponible au premier trimestre 2024.

https://www.sewerin.com/fr/

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com