Techni-Soft, Anticiper les flux de matières premières dans un site de méthanisation permet d’en optimiser le fonctionnement.

Sites de méthanisation : faire remonter les données pour mieux les piloter

 

Interview de Julien Cohareau, président de Techni-Soft à Gourin

et Ludovic Le Berre, ex-président, en charge du pôle gestion des FLUX.

 

« Le suivi en temps réel des flux sur site améliore son fonctionnement, sa traçabilité et optimise son rendement. »

 

Comment des outils d’aides à la gestion de sites de méthanisation en améliorent-ils le pilotage ?

Un site de méthanisation est une véritable usine, assez complexe, avec des productions de 520 m3(n)/heure et des volumes injectés de 10,5 GWh. Le balai des transporteurs apportant les matières entrantes peut être incessant, avec jusqu’à 30 à 40 Passages par jour. Ces intrants sont souvent achetés auprès d’entreprises différentes qui cherchent à valoriser leurs déchets dans une gestion intelligente. Le pilotage de ces entrées sur les sites doit s’organiser en amont, voire même s’anticiper. C’est tout l’intérêt d’un outil d’aide à la gestion. Basé sur le prévisionnel, l’outil de pilotage prend en compte les flux, gère les contrats d’approvisionnements, les enlèvements, les achats et les variations de prix. La force de cette gestion en amont est de réaliser un prévisionnel précis permettant une réception automatisée. Ainsi ne rentrent que les véhicules autorisés pour décharger leurs marchandises.

 

Comment se présente cet outil ?

Développé depuis des années auprès des professionnels du granulat, de l’environnement et des industriels de l’agro alimentaire, l’ERPLAPILLUM de Techni-Soft s’adapte parfaitement au monde de la méthanisation. Nous apportons ainsi notre expertise en matière de pilotage de transport de vrac ou citerne, dans le domaine de l’agriculture, que nous appliquons au domaine de l’environnement et répondons au besoin de cette filière. Il s’agit de bornes tactiles et d’outils de mobilité dédiées à capter les évènements des flux de matières. La version actuellement en service est la plus évoluée, permet via des QR Code et nos serveursweb, d’avoir une efficience totale sur l’automatisation des flux, Sur site nous gérons également les documentaires numériques liés aux passages et la connexion avec des systèmes de pesées. Les éléments sortants du digestat, avant d’être envoyés à l’épandage, passent aussi par notre outil TACTIBORNE. Le suivi en temps réel des flux sur site améliore son fonctionnement, sa traçabilité et optimise son rendement. Par ailleurs, nous développons un nouveau produit capable de gérer les recettes d’approvisionnement. Il s’agit d’un outil embarqué et mobile qui permet de définir les ingrédients nécessaires au processus de méthanisation.

 

De tous ces outils de pilotage remontent des informations, de la donnée, qu’en faîtes-vous ?

Justement, nous avons développé des services de reporting de données. Grâce à nos systèmes informatiques, il est désormais possible de faire remonter de la donnée, la data et d’accompagner les exploitants dans l’analyse de celle-ci. Nous leurs proposons notre décisionnel dans un Data whare house pour une restitution des informations qui puissent ensuite leur permettre d’anticiper leurs choix et de les aider à décider des meilleurs paramètres, afin d’améliorer le fonctionnement de leur site de méthanisation.

https://www.techni-soft.com/