Etablissements de santé : la datascience et l’IoT au service de la performance énergétique, Advizeo

La revue des énergies renouvelables et des solutions alternatives.

Etablissements de santé : la datascience et l’IoT au service de la performance énergétique, Advizeo

Centre Hospitalier de Saint-Denis : 24 % d’économies, à travers 115 actions ciblées

Cyril Sailly, Dirigeant Fondateur d’advizeo

 « Une supervision de 230 Ehpad avec un retour sur investissement inférieur à 10 mois »

Les établissements de santé, souvent immenses et de conception ancienne, présentent généralement un grand potentiel de réduction de leurs consommations d’énergies, grâce à la datascience et à l’IoT. Le point avec Cyril Sailly, Dirigeant d’advizeo, société spécialisée dans la performance énergétique à destination des bâtiments et des industries en exploitation.

Comment le management de l’énergie peut-il réduire l’empreinte environnementale des établissements de santé ?

Classiquement, une démarche de performance énergétique sur un bâtiment ou sur un ensemble multi-sites repose sur quatre grandes étapes. Tout d’abord, la collecte des données de consommation et leur centralisation sur une plateforme logicielle de management de l’énergie. Cette étape permet, dans un deuxième temps, d’identifier les anomalies. Suite à quoi, on définit et on met en œuvre des actions d’économies d’énergie. Puis, vient la quatrième étape avec le suivi des consommations et des économies réalisées, dans l’objectif de répondre aux exigences du décret tertiaire. Naturellement, les mesures déployées doivent permettre d’optimiser les consommations, tout en garantissant le confort des occupants, un enjeu majeur dans le secteur de la santé qu’il s’agisse d’Ehpad, de cliniques ou de centres hospitaliers.

Quelles sont les spécificités propres à ces branches ?

Du côté des Ehpad, les gestionnaires doivent souvent composer avec un parc de bâtiments présentant des disparités, en termes de fonctionnement et d’années de construction. En général, au sein d’un Ehpad, nous intervenons sur l’éclairage et le chauffage avec la mise en place de programmation horaire, le désembouage des réseaux – pour éviter l’obligation de surchauffer certains endroits et afin d’assurer une température homogène partout ailleurs –, la programmation de ventilation, du relamping LED, etc. Par exemple, nous accompagnons le groupe DomusVi qui gère plus de 230 sites. Pour assurer la supervision de l’ensemble de ce parc, nous avons déployé 3 000 capteurs. Les actions mises en place sur la base des données de terrain ont généré des économies d’énergie de 6 % avec un retour sur investissement inférieur à 10 mois.

Qu’en est-il des cliniques ?

Sur ces sites de 5 000 à 10 000 m² en moyenne – et auxquels peuvent être associés les hôpitaux psychiatriques –, on retrouve de l’hébergement, comme en Ehpad, mais aussi de la chirurgie, ce qui implique notamment un traitement de l’air spécifique (température, hygrométrie, niveau de filtration) dans les salles d’opération. C’est un sujet à accompagner, notamment en vue d’éviter la destruction d’énergie liée au fonctionnement simultané de la déshumidification et du chauffage. Un cas de figure plus fréquent qu’on ne l’imagine. Il y a aussi un enjeu important sur la collecte des consommations par usage : ventilation, éclairage, climatisation, chauffage… De quoi identifier les dérives, fréquentes sur les grands sites.

On en vient aux centres hospitaliers…

Pour ces structures, la difficulté tient à la fois dans les superficies mises en jeu – de 10 000 à plus de 100 000 m² –, dans la diversité des usages techniques, ainsi que dans la multiplicité des bâtiments sur un même site. Par exemple, le Centre Hospitalier de Montluçon compte une aile construite dans les années 1940 et une autre qui répond à la RT 2012. Il y a aussi des enjeux en termes d’usages avec le froid et l’eau chaude sanitaire (suivi du risque légionelle) qui occupent une place importante. On retrouve par ailleurs des problématiques liées à la GTB, ou encore au mix énergétique souvent varié : gaz, électricité, réseau de chaleur et de froid, énergies renouvelables… C’est cette complexité qui rend le sujet passionnant et offre des potentiels d’économies. Sur le Centre Hospitalier de Saint-Denis, soit 10 bâtiments sur 80 000 m², nos solutions ont permis d’atteindre 24 % d’économies d’énergie, à travers 115 actions ciblées, pour un retour sur investissement une nouvelle fois inférieur à 10 mois.

https://www.advizeo.io/

WP to LinkedIn Auto Publish Powered By : XYZScripts.com