Concilier qualité du coulage en usine et rapidité de mise en œuvre

Ronan Lostanlen, Responsable commercial France chez A-Consult

« Par rapport à du béton coulé sur site, il est possible de maîtriser les aléas météo »

Quels sont les avantages du béton préfabriqué pour la construction de réservoirs A Consult entrant dans un processus biogaz ?

Si, en France, ce type de technique reste encore peu mobilisée pour la construction de réservoir, il est communément mis en œuvre dans les pays plus avancés en matière de méthanisation, comme l’Allemagne ou le Danemark. Le béton préfabriqué peut être utilisé pour des digesteurs primaires ou secondaires, des réservoirs de stockage de digestats ou encore des réservoirs de réception et de mélange des intrants. L’intérêt d’une préfabrication en usine est de couler le béton dans une atmosphère contrôlée. Par rapport à un coulage sur site, il est ainsi possible de maîtriser les aléas météorologiques, en sachant que le froid, l’humidité ou la chaleur impactent la qualité finale du béton. En outre, avec le préfabriqué, la mise en œuvre est rapide, ce qui garantit le respect des délais de réalisation, tout en réduisant les risques existants lors des chantiers. Sur un site déjà en exploitation, cela permet aussi de limiter les gênes liées aux passages de véhicules.

D’ailleurs, comment se déroule un chantier-type ?

Tout d’abord, on coule le radier sur place. Son pourtour est doté de ferraillages d’attente qui permettront la liaison avec les panneaux préfabriqués formant la paroi du réservoir. Ces panneaux d’une largeur de 2,10 m ont une hauteur qui peut varier, selon les besoins. Il est possible de créer des réservoirs de 4 à 60 m de diamètre, sur une hauteur allant de 2 à 12 m. Une fois en place, les parois sont mises en tension, grâce à des câbles qui passent au cœur des panneaux, dans des fourreaux prévus à cet effet. La mise en tension comprime les joints en EPDM, déployés entre les panneaux, pour assurer l’étanchéité verticale de l’ouvrage. A la base du réservoir, l’étanchéité horizontale entre parois et radier est assurée par une ceinture de béton. A noter que la résistance des panneaux est garantie par leur forte densité et par une pré-tension assurée par des câbles intégrés entre les couches de treillis. Ces câbles augmentent la rigidité verticale de l’ensemble.

 

Une solution préfabriquée peut-elle s’adapter aux besoins spécifiques de chaque site ?

Absolument. Il est possible de proposer tous types de réservations pour la mise en place de passage de réseaux, les systèmes de chauffage, les agitateurs, les passages d’homme, etc. Selon les besoins, le réservoir peut aussi être enterré ou aérien. Bref, la souplesse est la même qu’avec un béton coulé sur place, avec la qualité et la rapidité de mise en œuvre en plus.

http://a-consult.fr/